Chirurgie intime de la femme

La chirurgie esthétique de l’intime de la femme n’est plus tabou. Plusieurs types d'intervention viennent améliorer l'esthétique mais aussi l'aspect fonctionnel des zones intimes de la femme.

Chirurgie intime de la femme

Title:

Description:

Chirurgie intime de la femme à Bordeaux

Les différentes chirurgies intimes s’adressent aussi bien à des femmes jeunes, complexées ou qui pensent avoir une malformation, qu’à des femmes d’âge plus mûr, voulant remédier aux stigmates du temps.

Parmi les chirurgies intimes pratiquées à la Clinique George V de Bordeaux, on retrouve notamment :


Durée d’intervention
de 1h à 1h30
Anesthésie
générale
Gêne sociale
environ 3 semaines
Fourchette de prix
de 1000 à 4800 €
Fiche info CG5
Chirurgie intime de la femme à Bordeaux

Les différentes chirurgies intimes s’adressent aussi bien à des femmes jeunes, complexées ou qui pensent avoir une malformation, qu’à des femmes d’âge plus mûr, voulant remédier aux stigmates du temps.

Parmi les chirurgies intimes pratiquées à la Clinique George V de Bordeaux, on retrouve notamment :


Durée d’intervention
de 1h à 1h30
Anesthésie
générale
Gêne sociale
environ 3 semaines
Fourchette de prix
de 1000 à 4800 €
Fiche info CG5

Nymphoplastie

Cette chirurgie permet de réduire la taille des petites lèvres, pouvant être à l’origine d’une gêne physique (habits, sports, rapports sexuels, etc.) mais aussi pourvoyeuse de grands complexes en cas d’excès. Il s’agit donc à la fois d’une chirurgie esthétique intime des petites lèvres et parfois réparatrice, mais aussi d’une chirurgie fonctionnelle.

Qu’est-ce qu’une hypertrophie des lèvres vaginales ?

Définition

L’hypertrophie des lèvres correspond à une différence de taille entre les grandes et les petites lèvres qui sont hypertrophiées. Au delà de la gêne esthétique ou psychologique engendrée, il existe un réel inconfort physique. Ainsi, la pratique de certains sports comme le vélo ou le cheval devient problématique.

Cette hypertrophie des petites lèvres est très courante. Le sujet est encore tabou, mais les moyens pour y remédier sont pourtant simples et efficaces.

Les causes

Il n’existe pas de véritable cause identifiée. Néanmoins, on sait aujourd’hui que certains facteurs peuvent influencer et impacter la taille des petites lèvres : les variations hormonales, comme lors de la ménopause ou de la grossesse, ou tout simplement le vieillissement naturel.

Les solutions

La chirurgie esthétique permet de corriger le problème d’hypertrophie des petites lèvres : il s’agit de la nymphoplastie, aussi appelée labioplastie ou labiaplastie. La technique utilisée dépend du type d’hypertrophie. Elle peut être associée à un lipomodelage des grandes lèvres ou une réduction du capuchon clitoridien.

Les étapes d’une chirurgie de réduction des petites lèvres

Cette intervention rentre dans le cadre d’une prise en charge globale de l’esthétique vulvaire. Les proportions doivent être au mieux respectée, même s’il appartient aux chirurgiens de la Clinique George V d’expliquer aux patientes que cette zone est morphologiquement très différente d’une patiente à une autre.

La nymphoplastie de réduction correspond à la chirurgie esthétique de réduction des petites lèvres tombantes ou trop développées (hypertrophiques) au niveau de la vulve de la femme. Il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique du sexe féminin permettant de réduire des petites lèvres hypertrophiées gênantes esthétiquement ou encore lors des rapports sexuels ou de l’habillement.

La nymphoplastie de réduction est une intervention qui consiste à retirer de manière adaptée un excès de fibro-muqueuse au niveau des petites lèvres génitales. Votre chirurgien est là pour vous écouter, vous conseiller afin de vous aider à trouver une solution à vos complexes même les plus intimes.

Avant l’intervention

  • Deux consultations sont nécessaires pour établir le projet.
  • L’arrêt du tabac est impératif pour optimiser la cicatrisation.

Le déroulement de la nymphoplastie à Bordeaux

  • Cette intervention se déroule sous anesthésie générale mais peut également être réalisée sous anesthésie locale accompagnée d’une sédation.
  • L’intervention dure environ 1 heure et est réalisée en ambulatoire.
  • La technique utilisée est fonction du type d’hypertrophie : technique longitudinale ; technique en V ; ou technique Lambda.
  • Cette chirurgie de réduction des petites lèvres peut être associée à un lipomodelage des grandes lèvres et/ou à une réduction du capuchon clitoridien.

Après l’opération

  • Cette intervention est peu douloureuse et peut être calmée par des médicaments anti-douleur simples.
  • Une toilette intime après chaque miction avec de l’eau et du savon est recommandée la première semaine afin d’obtenir une bonne cicatrisation.
  • Les fils utilisés sont résorbables et disparaissent en 15 jours environ.
  • Il faut prévoir une indisponibilité professionnelle de 3 à 4 jours.
  • Le sport, le port de vêtements serrés, les bains et les rapports sexuels sont contre-indiqués pendant 3 semaines.

Augmentation des grandes lèvres

L’augmentation des grandes lèvres par lipofilling est un sujet encore tabou mais l’intervention est extrêmement fréquente. Avec l’âge ou de manière physiologique, les grandes lèvres deviennent atrophiques. Les tissus graisseux diminuent. L’augmentation des grandes lèvres par injection de graisse permet de rajeunir et repulper la vulve et ainsi de redonner une plénitude.

L’enjeu de cette opération est vraiment la confiance en soi, car c’est une zone qui a tendance à se modifier au décours des différents temps hormonaux de la vie d’une femme.

Le lipomodelage des grandes lèvres consiste à prélever un petit peu de graisse, la préparer et de la ré-injecter. Cela redonnera aux grandes lèvres cet aspect “pulpeux, généreux et accueillant”.


Hyménoplastie

L’hyménoplastie est une chirurgie très confidentielle. Elle permet de restaurer l’intégrité de l’hymen, et donc la virginité de la femme. Elle peut être associée à d’autres gestes (sur les grandes lèvres ou petites lèvres).

L’hymen

L’hymen, symbole de virginité, est la membrane qui ferme partiellement l’orifice du vagin chez la femme. Il se rompt généralement lors du premier rapport sexuel (provocant parfois des saignements variables selon la vascularisation de l’hymen) mais parfois également lors de la pratique de certains sports ou suite à l’utilisation de tampons hygiéniques.

Les causes de la reconstruction de l’hymen chez les femmes sont propres à chacune : certaines femme ont recours à la reconstruction de l’hymen après un viol, afin de se sentir mieux psychologiquement et pouvoir retrouver une vie sexuelle normale, alors que d’autres ont recours à cette intervention en rapport avec leurs traditions, afin de retrouver leur virginité et, par la même occasion, leur “dignité”.

Les étapes d’une hyménoplastie réussie

L’hyménoplastie est une technique chirurgicale permettant de reconstruire l’hymen déchiré. Son but est de réparer l’hymen de manière invisible, rompu en général après un rapport sexuel.

Avant l’intervention

  • Deux consultations sont nécessaires pour établir le projet.
  • L’arrêt du tabac est impératif pour optimiser la cicatrisation.

Le déroulement de l’hyménoplastie à Bordeaux

  • L’intervention se déroule en ambulatoire, sous anesthésie générale, et dure environ 1 heure.
  • La technique la plus souvent utilisée consiste à suturer l’hymen à partir des vestiges hyménaux et de refermer l’hymen.
  • La suture a lieu en 2 plans afin de réparer solidement l’hymen et que la réparation dure dans le temps.

Après l’opération

  • Les suites opératoires sont peu douloureuses, des médicaments anti-douleur type paracétamol sont suffisants pour calmer les douleurs.
  • Il faut prévoir une période d’indisponibilité professionnelle d’environ 48 heures. Le sport est contre-indiqué pendant 15 jours à 3 semaines.
  • Il faut attendre au minimum 15 jours avant d’avoir un rapport sexuel, le temps nécessaire pour que les tissus commencent à cicatriser. Après l’hymenoplastie, il y a en général un saignement lors de la défloraison comme c’est souvent le cas avec un hymen natif.
  • Les fils utilisés pour la reconstruction de l’hymen sont très fins et se résorbent spontanément en 15 jours environ.
  • La cicatrisation a lieu en 1 mois environ.
  • Les fils sont résorbables et la cicatrice est quasiment invisible au bout de 2 mois.
  • Le résultat permet de retrouver un hymen naturel, les cicatrices étant très peu visibles et cachées dans les replis hyménaux.

Fiche info CG5


Augmentation du point G

Le plaisir sexuel de la femme n’est plus un sujet tabou. Injecter le point G permet d’augmenter, amplifier l’orgasme vaginal.

Le point G

Définition

Le point G, ou point de Gräfenberg, est un tissu érectile situé à l’intérieur du vagin, situé sur la paroi antérieure, à environ 2 cm de profondeur. C’est une zone légèrement rugueuse de la dimension d’un haricot. Sa stimulation provoquerait un orgasme particulièrement intense chez la femme.

Pourquoi réaliser une injection du point G ?

Les candidates qui réalisent une injection du point G présentent le plus souvent une insuffisance de plaisir vaginal. L’augmentation du point G permet de stimuler l’orgasme. Elle est notamment une option thérapeutique chez les patientes qui n’ont jamais connu l’orgasme vaginal. Cependant, il est indispensable de conserver à l’esprit que l’orgasme est multifactoriel, et que sa composante psychogène est très importante.

Les étapes d’une chirurgie d’augmentation du point G

Afin de retrouver des sensations lors de rapports sexuels et/ou un bien-être psychologique, les femmes peuvent avoir recours à la médecine esthétique, et plus précisément aux injections d’acide hyaluronique. La technique la plus réalisée de nos jours est l’augmentation par acide hyaluronique, qui se réalise au cabinet avec uniquement une crème anesthésiante. Le principe est d’injecter dans la zone du point G le produit de comblement pour augmenter son relief. Ainsi, lors de la pénétration, la surface du point G plus en relief, sera stimulée plus facilement. Le renouvellement de l’injection se fait en moyenne tous les ans ou tous les 2 ans.

Le déroulement de la chirurgie d’augmentation du point G à Bordeaux

  • L’injection d’acide hyaluronique au niveau du point G se réalise au cabinet.
  • Il existe maintenant un acide hyaluronique dédié : le Desirial du laboratoire Vivacy.
  • Après anesthésie de contact sur la zone à injecter par une pommade anesthésiante, nous réalisons l’injection.
  • L’acide hyaluronique est injecté directement dans la zone du point G qui est repéré à l’examen par palpation.
  • La patiente est en position gynécologique. Un spéculum est introduit dans le vagin. Puis l’injection d’acide hyaluronique est réalisée dans le point G.
  • L’injection en elle-même dure 10 minutes.

Après l’opération

  • La patiente quitte le cabinet médical, immédiatement après les injections du point G.
  • Le résultat est immédiat, une fois l’anesthésie levée en quelques heures.
  • Il faut éviter les rapports sexuels pendant les 12 heures qui suivent l’injection du point G.
  • Une sensation de picotement est possible dans les 24 heures.
  • Toutes les activités physiques sont possibles immédiatement.
  • Le renflement du point G à l’intérieur du vagin est palpable. Cet acte dure en moyenne 8 mois.

Réduction du capuchon du clitoris

Le capuchon clitoridien est la peau qui recouvre et protège le clitoris. Il est parfois trop épais et allongé diminuant ainsi la stimulation et la sensibilité du clitoris. Cette particularité est habituellement présente à la naissance. La chirurgie de réduction du capuchon clitoridien permet d’enlever le surplus de peau qui recouvre le clitoris afin de permettre une protection plus normale de cet organe très sensible. La chirurgie de réduction du capuchon du clitoris améliore ainsi l’aspect esthétique de la vulve, peut faciliter l’orgasme et ainsi favoriser le plaisir. Ce type de chirurgie est peu connu, mais les résultats sont très intéressants. Les patientes qui reçoivent cette intervention sont satisfaites, elles vivent une féminité et une sexualité plus épanouies.

La chirurgie de réduction du capuchon clitoridien sera sans douleur puisqu’elle se déroule sous anesthésie locale accompagnée d’une sédation. La chirurgie de réduction du capuchon du clitoris dure moins d’une heure.

Vous pourrez retrouver vos activités habituelles le lendemain de la chirurgie. Il faut attendre environ deux semaines avant que la cicatrisation soit complétée et permettre la reprise des activités sexuelles et des sports tels que la course, la marche active ou le vélo.






Vous découvrir à nouveau






Vous découvrir à nouveau





+33 (0) 5 35 54 97 27

163 Boulevard George V, 33000 Bordeaux

Prendre RDV avec le Dr Drossard

Prendre RDV avec le Dr Fleury


+33 (0) 5 35 54 97 27

163 Boulevard George V, 33400 Bordeaux

Prendre RDV avec le Dr Drossard

Prendre RDV avec le Dr Fleury



© Copyright 2020 Clinique George V par agence Le Chirurgien Digital – tous droits réservés.




© Copyright 2020 Clinique George V par agence Le Chirurgien Digital – tous droits réservés.