Abdominoplastie

Afin de retrouver une silhouette mieux définie après une grossesse ou une perte de poids importante, la plastie abdominale permet de traiter un excès de peau et de graisse et de retendre la peau.

Abdominoplastie

Title:

Description:

Abdominoplastie à Bordeaux

L’abdominoplastie, ou plastie abdominale, est une technique chirurgicale qui s’adresse aussi bien à des personnes venant de subir un amaigrissement massif, une chirurgie bariatrique, ou à des personnes dont la qualité de la peau s’est altérée au cours du temps.

Il existe des modalités de prise en charge par la sécurité sociale en cas de séquelles importantes après obésité, sur demande d’entente préalable auprès de l’ Assurance Maladie.


Durée d’intervention
environ 2h
Anesthésie
générale
Fourchette de prix
de 2500 à 7500 €
Abdominoplastie à Bordeaux

L’abdominoplastie, ou plastie abdominale, est une technique chirurgicale qui s’adresse aussi bien à des personnes venant de subir un amaigrissement massif, une chirurgie bariatrique, ou à des personnes dont la qualité de la peau s’est altérée au cours du temps.

Il existe des modalités de prise en charge par la sécurité sociale en cas de séquelles importantes après obésité, sur demande d’entente préalable auprès de l’ Assurance Maladie.


Durée d’intervention
environ 2h
Anesthésie
générale
Fourchette de prix
de 2500 à 7500 €

Pourquoi avoir recours à une adbominoplastie ?

Ventres balafrés par d’anciennes interventions abdominales, peau distendue et excédentaire donnant un aspect local en “tablier”, surcharge graisseuse majeure, avec ou sans distension musculaire sous-jacente. Contre indication absolue : l’usage du tabac.

Quand le tablier abdominal recouvre le pubis, il est possible que l’assurance maladie prenne en charge l’intervention. Il est néanmoins nécessaire d’effectuer une DEP (demande d’entente préalable) afin que le médecin conseil examine le patient. C’est le seul critère recevable qui peut déclencher une prise en charge.

Extrait de la classification CCAM :

« […] chirurgie réparatrice dans les dégradations majeures de la paroi abdominale antérieure avec tablier abdominal recouvrant partiellement le pubis, justifié par une photographie préopératoire :

  • Après amaigrissement pour obésité morbide.
  • Dans les suites de la chirurgie bariatrique.
  • En postopératoire.
  • En post gravidique. »

Selon les cas, l’excédent cutanéo-graisseux pourra faire l’objet d’une résection limitée en “quartier d’orange”, ou d’une résection plus étendue par ablation de toute la peau de la région sous ombilicale après isolement du nombril en “ilot”. La peau sera ensuite redrapée vers le bas, puis suturée selon une cicatrice horizontale juste au dessus du pubis, donc cachée par le maillot. Le nombril est ensuite repéré et transposé en bonne position.

Cette technique de base s’accompagne toujours d’une lipoaspiration première, et dans les cas de distension musculaire, d’un rapprochement des muscles en cause sur la ligne médiane.

Les techniques d’abdominoplastie ont considérablement évoluées ces 10 dernières années. Il faut utiliser la technique dite “de la haute tension supérieure” pour des résultats esthétiques meilleurs, des suites plus simples et moins de complications. Elle est quasiment toujours associée à une liposuccion des hanches. Une puboplastie est parfois nécessaire.


Les différents types d’abdominoplastie

Il faut savoir qu’il existe de nombreux types d’abdominoplastie. Voici les principaux types d’opération pratiqués à la Clinique George V de Bordeaux :

  • Double circulaire : la partie sous ombilicale est tirée vers le bas, la partie sus-ombilicale est tirée vers le haut. Il n’y a pas de cicatrice au niveau de l’ombilic. Les cicatrices font le tour de l’abdomen et du dos, traitant par la même occasion les excès cutanés du dos.
  • En H : la partie sous ombilicale est tirée vers le bas, la partie sus-ombilicale est tirée vers le haut et il y a une cicatrice verticale pour traiter l’excès cutané présent en largeur au niveau du ventre.
  • Verticale pure : il n’y a pas d’excès de peau en hauteur, mais seulement en largeur, la cicatrice sera uniquement verticale.

La mini-plastie abdominale

La mini-plastie abdominale est indiquée lorsque l’excédent de peau est situé à la partie inférieure de l’abdomen. Elle s’adresse aux excès de peau de l’étage sous ombilical.

L’intervention est de différents types :

  • Soit il s’agit d’une résection cutanée simple sous ombilicale, il n’y a pas d’excès de peau au dessus du nombril. L’intervention est donc simple, sous anesthésie locale.
  • Soit il y a un léger excès de peau sus ombilical, dans ce cas-là, il est possible d’effectuer une mini-abdominoplastie avec désinsertion re-insertion de l’ombilic. On enlève un peu de peau sous le nombril et celui-ci est descendu de 2-3 cm si la longueur pubis-ombilic est suffisante.
  • Sinon, il faut passer à une technique d’abdominoplastie par haute tension supérieure s’il existe un peu trop d’excès de peau sus-ombilical.
  • Soit une technique de lifting abdominal où la cicatrice se trouve sous les seins.

Quelles cicatrices suite à une abdominoplastie ?

La cicatrice sera dessinée de manière à être cachée dans les sous vêtements portés habituellement. Elle ressemble à une longue cicatrice de césarienne.

Il y aura également une cicatrice discrète autour de l’ombilic, sauf en cas de mini-plastie abdominale.

Les cicatrices après une abdominoplastie
Les cicatrices après une abdominoplastie.

Les étapes d’une abdominoplastie réussie

Avant l’intervention

  • Il est nécessaire d’arrêter le tabac et la contraception orale au moins 1 mois avant pour diminuer le risque de phlébite et d’embolie pulmonaire.
  • Deux consultations sont obligatoires avant de définir le projet thérapeutique.

Le déroulement de l’abdominoplastie

  • L’intervention dure en moyenne 2 heures et est réalisée sous anesthésie générale.
  • L’hospitalisation dure de 1 à 3 jours.

Après l’opération​

  • Une gaine de contention abdominale est à conserver jour et nuit pendant 6 semaines.
  • Un traitement préventif par anticoagulant sera instauré pour une durée de 10 jours afin de diminuer le risque de phlébite et d’embolie pulmonaire.
  • Les bains sont à éviter pendant un mois.
  • La cicatrice doit être protégée du soleil pendant au moins 1 an.
  • La reprise des activités sportives sera progressive à compter du 3ème mois.
  • Le résultat final sera jugé après environ 6 mois.

Avant
Après




Vous découvrir à nouveau






Vous découvrir à nouveau





+33 (0) 5 35 54 97 27

163 Boulevard George V, 33000 Bordeaux

Prendre RDV avec le Dr Drossard

Prendre RDV avec le Dr Fleury


+33 (0) 5 35 54 97 27

163 Boulevard George V, 33400 Bordeaux

Prendre RDV avec le Dr Drossard

Prendre RDV avec le Dr Fleury



© Copyright 2020 Clinique George V par agence Le Chirurgien Digital – tous droits réservés.




© Copyright 2020 Clinique George V par agence Le Chirurgien Digital – tous droits réservés.