Blog

Retrouvez toutes les actualités des Docteurs Drossard et Fleury, ainsi que tous les articles, guides et conseils concernant les interventions de chirurgie esthétique, plastique et médecine esthétique pratiquées à la Clinique George V.
liposuccion-visage-bordeaux-1200x800.jpg

8 juillet 2022 0

Quelles sont les raisons de l’excès de graisse ?

Présent chez les hommes et les femmes, le double menton est un surplus de graisse qui s’est accumulé sous le menton. Il a tendance à faire disparaître la forme du visage, à vieillir, et à alourdir le visage.

Les causes sont multiples et sont différentes d’une personne à l’autre. Elles peuvent être liées à une perte de poids importante, à un facteur génétique et au relâchement cutané.

Lorsqu’il y a uniquement un excès de graisse, il est possible de le retirer par méthode médicale (cryolipolyse) ou chirurgicale (liposuccion). Cependant, si vous avez un excès de peau important, il sera nécessaire d’effectuer un lifting complet du cou.

La liposuccion du cou : la procédure

L’objectif de la lipoaspiration du cou est de supprimer de façon définitive la graisse localisée sous le menton. Au niveau du cou la quantité de graisse est minime (le plus souvent moins de 20 ml) mais fait une grande différence.

Il y a cependant certaines contre-indications à la liposuccion du double-menton :

  • Un surpoids trop important est déconseillé.
  • Si vous avez pour projet de court terme une grossesse
  • Si vous êtes atteint d’une grave maladie comme la leucémi Si vous avez des antécédents de phlébites ou embolie pulmonaire, ou encore si vous êtes atteints de troubles de la coagulation ou d’hypertension.

L’intervention

Au préalable, le patient doit réaliser un entretien avec le chirurgien où il explique ses besoins et ses attentes.

Grâce à cet entretien, le chirurgien aura toutes les informations pour procéder à l’opération.

  1. Dans un premier temps, le chirurgien marque les zones du cou à traiter à l’aide d’un feutre chirurgical.
  2. Une solution fluidifiante est infiltrée afin de liquéfier la graisse (pour faciliter l’intervention et réduire la douleur).
  3. Le chirurgien réalise ensuite des incisions très fines dans les plis naturels du cou : l’aspiration est réalisée à l’aide d’une mini-canule montée sur une seringue de 10 ml. Cette lipoaspiration du double menton permet un travail plus précis, indolore et avec des suites rapides. Un appareil de liposuccion spécifique ainsi que ses canules (Del Vecchio) sont utilisés. Elles permettent le lipo shifting et la lithotritie.
  4. Le chirurgien ferme alors les incisions à l’aide d’un fil résorbable.
  5. Un pansement compressif est maintenu pendant un ou deux jours.​

Après l’opération, le patient ressent de légères douleurs pendant quelques jours. Si le patient est sportif, il faudra attendre environ un mois avant de reprendre une activité sportive.

 

greffe-cheveux-bordeaux-1200x800.jpg

1 juillet 2022 0

La perte de cheveux 

L’alopécie androgénétique, plus souvent appelée calvitie, se caractérise par une chute progressive des cheveux. En général, elle commence par le front, les golfes et le haut du crâne. La calvitie n’est pas un problème grave mais peut être mal vécue par certaines personnes.

Nous perdons des cheveux chaque jour, environ 45 à 60. Si ce nombre est plus grand et sur une durée prolongée, il est nécessaire de consulter un spécialiste avant que la situation ne s’aggrave trop.

Quelles sont les différences de greffe entre FUE et FUT ?

En cas de calvitie (alopécie) avérée, les greffes de cheveux permettent d’obtenir un meilleur résultat définitif. Il est souvent nécessaire de faire au moins 2 séances pour un résultat complet.

La première consultation consiste à déterminer la technique adaptée car elle dépend de chaque patient. Les microgreffes sont des opérations minutieuses et très spécialisées qui requièrent une bonne expérience et le recours à des équipes entraînées à cette chirurgie.

Ces dernières années, les techniques se sont améliorées de façon significative avec un procédé similaire : prélever des cheveux au niveau de la couronne fournie pour les réimplanter sur les zones anormalement dégarnies. Par la suite, ces derniers ne retomberont pas. Un traitement médical et de préparation du cuir chevelu est mis en place en amont.

Pour cela, 2 méthodes sont recommandées selon le cas du patient :

Greffe de cheveux par Follicular Unit Extraction (FUE)

Chaque cheveu est prélevé un par un sur la zone garnie. Ensuite, ils sont greffés sur la zone dégarnie. Cette technique est très prisée par des médecins non chirurgiens pour faire croire qu’ils ont une technique très personnelle et exclusive.

Avantages de la FUE :

  • Pas de douleur
  • Pas de saignement
  • Pas de cicatrice
  • Pas d’acte chirurgical : peut être pratiqué par un médecin peu expérimenté

Greffe de cheveux par Follicular Unit Transplantation (FUT)

Les cheveux (ou greffon) sont prélevés sous forme de bandelette à l’arrière du cuir chevelu pour dissimuler la cicatrice. Puis, la bandelette est découpée en micro greffons qui seront greffés sur la zone dégarnie.

Avantages de la FUT :

  • Plus rapide que la FUT
  • Nombre de cheveux greffés important
  • Efficace même sur les stades avancés d’alopécie
  • Peut être répétée plusieurs fois (2, 3 voire 4 séances) en fonction de la souplesse du cuir chevelu
cosmetic-surgery-blog-20-2-1200x800.jpg

24 juin 2022 0

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

​L’acide hyaluronique est directement présent dans notre organisme. Il sert à maintenir un certain niveau d’hydratation de notre peau et de notre corps en captant l’eau extérieure et en la maintenant dans les couches profondes. L’acide hyaluronique est une molécule qui agit, en quelque sorte, comme une éponge sur l’extérieur de notre corps.

L’acide hyaluronique permet de repulper la peau, hydrater et combler les rides pour redonner un aspect plus jeune. Au fil du temps, une redistribution des graisses sur le visage va entraîner une diminution du taux d’acide hyaluronique. Ainsi, le visage apparaît plus creusé.

Pourquoi avoir recours à l’acide hyaluronique ? 

L’acide hyaluronique a deux cibles de prédilection surtout sur le bas du visage : les sillons naso-géniens (du coin des ailes du nez jusqu’aux coins des lèvres) et les plis d’amertume (de chaque côté de la bouche jusqu’au menton). Les patients ont aussi recours à l’acide hyaluronique pour les joues, les lèvres, les pommettes, le front, les pattes d’oie et les tempes.

Les produits sont nombreux et peuvent être adaptés au cas par cas, on parle “d’injections personnalisées”. Les types de peau sont compatibles avec des injections d’acide hyaluronique. Même les peaux noires (plus épaisses et plus sensibles aux cicatrices que les autres) peuvent en bénéficier.

Et surtout, seul un praticien expérimenté saura sélectionner les bons produits appropriés aux particularités de vos rides. Il s’agit d’un produit biodégradable qui s’épuise naturellement dans l’organisme. Il vous faudra donc refaire des traitements si vous voulez continuer à paraître plus jeune.

L’avantage de l’injection d’acide hyaluronique est le côté réversible de ces interventions, moins angoissantes que certaines opérations de chirurgie esthétique.

Les interventions principales sont :

  • Les rides et sillons du visage..
  • Lèvres : contour des lèvres, augmentation de volume.
  • Le nez : rhinoplastie médicale pour améliorer la forme.
  • Redéfinir l’ovale du visage.
  • Restaurer les volumes perdus : pommettes, mentons, joues…
  • Combler les cernes et la vallée du visage.
  • Comblement d‘un œil creux.

 

acide-hyaluronique-botox-bordeaux-1200x800.jpg

17 juin 2022 0

L’injection de toxine botulique permet de détendre la peau et d’effacer les rides de en empêchant l’activité des muscles sous-jacents.

Botox, l’origine de la toxine botulique

La toxine botulique, ou plus communément appelée le “botox”, est une substance destinée à diminuer la contraction des muscles. Utilisée principalement au niveau du visage, elle peut également être utilisée sur d’autres parties du corps. Depuis 1975, cette substance, dite “myorelaxante”,est fabriquée selon des normes médicales très strictes. L’injection de botox se passe en sous-cutané. C’est pour cette raison que l’utilisation d’autres produits peut engendrer des risques importants pour le patient au même titre que faire appel à une personne non assermentée.

Bien employé, le résultat de l’injection de toxine botulique est naturel. Votre visage ne sera pas figé car il gardera toutes ses expressions.

Comment se déroule l’injection de Botox ?

Avant la séance :

  • Une consultation est nécessaire pour établir votre
  • L’association de plusieurs techniques sera discutée pour optimiser le résultat.
  • Le botox permet de défatiguer le visage et d’ouvrir le regard, pour un résultat plus jeune.

La séance d’injection de Botox :

  • La séance se déroule à la Clinique George V de Bordeaux et consiste en une série d’injections non douloureuses.
  • La séance dure une quinzaine de minutes.
  • La plupart du temps, le traitement ne nécessite aucune anesthésie. Une crème anesthésiante peut être appliquée une demi-heure avant l’injection de botox.
  • Pour les mains et les pieds, une anesthésie est nécessaire.

Après la séance​ :

  • Les premiers effets observés apparaissent entre 5 et 15 jours après l’injection de toxine botulique.
  • Il n’y a pas d’arrêt, la reprise de la vie normale après l’intervention est immédiate.
  • Contrairement à d’autres traitements, le soleil n’est pas dérangeant après un traitement par toxine botulique.
  • Le renouvellement des injections se fait tous les 6 mois environ pour des résultats durables.
  • Si vous souhaitez arrêter les injections, le muscle retrouvera sa fonction d’avant.

Pourquoi avoir recours au Botox ?

Les interventions les plus fréquentes sont souvent :

  • Le traitement des rides frontales, des rides entre les sourcils et de la patte d’oie est très L’objectif est de permettre une remontée de la queue des sourcils grâce à un bon placement de l’injection de Botox.
  • Le sillon naso-génien est une réalisation très difficile. Certains auteurs parviennent à réduire la profondeur du sillon naso-génien ainsi que l’évasement trop important des narines.
  • L’affinement du bas du visage est possible par l’injection de la partie inférieure des masséters. Cette intervention est très utilisée chez les patients d’origine asiatique.
  • Les rides des lèvres supérieures et inférieures peuvent être atténuées par l’injection de quelques unités internationales au ras du vermillon. L’objectif est de limiter l’activité musculaire de l’orbiculaire des lèvres.
hydrafacial-bordeaux-1200x826.jpg

10 juin 2022 0

Hydrafacial est un soin esthétique qui permet un nettoyage en profondeur de votre peau.

En quoi consiste l’hydrafacial ?

Ce traitement convient absolument à tout le monde quel que soit le type de peau et le phototype.

Hydrafacial ® répond à tous les besoins en matière de soins de la peau :

  • Rides et ridules
  • Taches brunes
  • Elasticité et fermeté
  • Peaux grasses et congestionnées
  • Pores
  • Teint unifié et vitalité

Comment se déroule la procédure d’hydrafacial ?

La séance dure entre 30 à 60 minutes.

Étape 1 : Nettoyage + léger peeling

La première étape est une hydra-dermabrasion durant laquelle la peau est exfoliée. Ensuite, les pores sont nettoyés à l’aide d’un peeling, composé d’acide salicylique et glycolique.

Étape 2 : Extraction + hydratation

La deuxième étape consiste à extraire les points noirs et le comédons, afin de décongestionner la peau. La peau est hydratée et traitée à l’aide de sérums boosters selon la problématique de peau (antiride, irrégularité pigmentaire…)

Étape 3 : Fusion + protection

Cette dernière étape consiste à hydrater intensément la peau en la saturant d’un cocktail d’antioxydants associé à une session de luminothérapie à LED rouge ou bleu.

Quels sont les résultats visibles de l’hydrafacial ?

Des séances régulières d’Hydrafacial ® sont intéressantes dans la prévention du vieillissement cutané. Les pores sont assainis.

Le mécanisme est simple. Le nettoyage profond des pores permet une réparation physiologique cutanée. La peau est mieux oxygénée et son cycle cellulaire optimisé. Cela est connu depuis longtemps, notamment dans l’hygiène dentaire.

En effet, le tartre est source de maladies parodontiques à l’origine du déchaussement des dents. Le brossage et le détartrage annuel ont  révolutionné l’esthétique dentaire. Pour la peau, il en va de même.

L’hydrafacial est aussi pertinent en préparation de traitements médicaux de type peelings et lasers cutanés. Il optimise ainsi les résultats et fait partie désormais de la stratégie thérapeutique mise en place à la Clinique George V.

Hydrafacial ® offre des résultats visibles, immédiats et durables. Il est toutefois conseillé de répéter les traitements régulièrement afin de pérenniser les résultats obtenus.

Découvrez les tarifs sur notre page dédiée : https://cg5.fr/hydrafacial/

hifu-bordeaux-1200x800.jpg

3 juin 2022 0

Définition de l’HIFU (ultra sons focalisés)

L’HIFU est une procédure non invasive, quasiment indolore utilisée sur le visage et le contre. Elle permet de remettre en tension la peau, faire fondre la graisse ou améliorer et unifier le teint.

Deux effets peuvent être obtenus :

  • Une adipolyse, c’est à dire une fonte de la graisse sur la zone souhaitée comme la partie sous mentonnière,
  • Un effet lifting par remise en tension de la peau

Comment marche le traitement HIFU ? 

L’HIFU permet de chauffer la peau sans la brûler. Les ondes d’ultrason traversent la peau et convergent en un point central qui est chauffé à 62°C.

Ce phénomène entraine une rétraction de la peau et créé une induction collagénique.

L‘appareil envoie des impacts à plusieurs profondeurs en fonction de l’effet que l’on veut obtenir :

  • 4,5mm (graisse) pour une adipolyse,
  • 3mm (derme profond) pour rétraction cutanée,
  • 1,5 mm (épiderme) pour améliorer le teint, unifier la peau et resserrer les pores.

Traitement HIFU : une vraie alternative au lifting de visage classique ?

Le traitement HIFU est non invasif et attractif. Néanmoins, il ne remplace pas le lifting.

L’HIFU s’adresse aux personnes de 35 à 50 ans présentant une relâchement modérée du visage (début de bajoues), un petit excès graisseux sous mentonnier ou des imperfections de teint.

Au niveau du corps, il permet également de supprimer des petits excès graisseux tout en retendant la peau.

Il y a 5 à 10% d’échec non prédictibles.

Les résultats sont obtenus 4 mois après la séance et durent en moyenne 1 an et demi. Une 2ème séance est parfois nécessaire.

Pour des informations sur le lifting classique, nous vous conseillons de visiter notre page : https://cg5.fr/lifting-visage/

reduction-mammaire-bordeaux-1200x800.jpg

27 mai 2022 0

Qu’est-ce qui défini une hypertrophie mammaire ?

L’hypertrophie mammaire correspond à un volume des seins trop important par rapport à la morphologie de la patiente. Cet excès de volume peut être associé à un affaissement des seins ou ptôse mammaire.

L’hypertrophie mammaire implique presque toujours un retentissement physique , fonctionnel (douleurs du cou, des épaules et du dos, gêne pour la pratique des sports, difficultés vestimentaires) et psychologique notable.

Une hypertrophie mammaire importante justifie la prise en charge par l’assurance maladie lorsque le poids de résection est supérieur à 300 grammes.

Quelles sont les solutions pour la réduction mammaire ?

L’intervention chirurgicale a pour but la réduction du volume des seins, la correction de la ptôse et d’une éventuelle asymétrie, afin d’obtenir deux seins harmonieux et améliorer la silhouette de la patiente.

L’objectif est de conserver un volume harmonieux avec la silhouette de la patiente et conforme à ses désirs. Il faut ensuite enlever de la peau de manière à remonter le sein et assurer une bonne tenue.

Les cicatrices sont en ancre de marine avec 3 composantes :

  • Péri-aréolaire : au pourtour de l’aréole entre la peau brune et la peau blanche.
  • Verticale : entre le pôle inférieur de l’aréole et le sillon sous-mammaire.
  • Horizontale : dissimulée dans le sillon sous-mammaire et de longueur proportionnelle à l’importance de l’hypertrophie et de la ptôse.

Une grossesse ultérieure ou un allaitement est possible mais il est conseillé d’attendre au moins six mois après l’intervention. Le risque de survenue d’un cancer n’est pas augmenté par l’intervention de la réduction mammaire suite à une hypertrophie.

abdominoplastie-bordeaux-1200x800.jpg

20 mai 2022 0

L’abdominoplastie, ou plastie abdominale, est une technique chirurgicale qui s’adresse aussi bien à des personnes venant de subir un amaigrissement massif, une chirurgie bariatrique, ou à des personnes dont la qualité de la peau s’est altérée au cours du temps.

Il existe des modalités de prise en charge par la sécurité sociale en cas de séquelles importantes après obésité, sur demande d’entente préalable auprès de l’ Assurance Maladie.

Pourquoi avoir recours à une abdominoplastie ?

L’abdominoplastie est réalisée chez des personnes présentant un excès de peau avec ou sans surcharge graisseux donnant un aspect local en “tablier”. Il est possible de corriger dans le même temps opératoire un diastasis (relâchement des muscles abdominaux).

Les techniques d’abdominoplastie ont considérablement évolué ces 10 dernières années. La technique “de la haute tension supérieure” permet d’obtenir des résultats esthétiques meilleurs avec des suites plus simples et moins de complications. Elle est quasiment toujours associée à une liposuccion des hanches. Une puboplastie est parfois nécessaire.

Selon les cas, l’excédent cutanéo-graisseux pourra faire l’objet d’une résection limitée en “quartier d’orange”, ou d’une résection plus étendue par ablation de toute la peau de la région sous ombilicale après isolement du nombril en “ilot”. La peau sera ensuite redrapée vers le bas, puis suturée selon une cicatrice horizontale juste au dessus du pubis, donc cachée par le maillot. Le nombril est ensuite repéré et transposé en bonne position.

Les types d’abdominoplastie

Il existe de nombreux autres types d’abdominoplastie. Voici les principaux types d’opération pratiqués à la Clinique George V de Bordeaux :

  • double circulaire: la partie sous ombilicale est tirée vers le bas, la partie sus-ombilicale est tirée vers le haut. Il n’y a pas de cicatrice au niveau de l’ombilic. Les cicatrices font le tour de l’abdomen et du dos, traitant par la même occasion les excès cutanés du dos.
  • Verticale pure : il n’y a pas d’excès de peau en hauteur, mais seulement en largeur, la cicatrice sera uniquement verticale.
  • En H : la partie sous ombilicale est tirée vers le bas, la partie sus-ombilicale est tirée vers le haut et il y a une cicatrice verticale pour traiter l’excès cutané présent en largeur au niveau du ventre.

La mini-plastie abdominale

La mini-plastie abdominale est indiquée lorsque l’excédent de peau est situé à la partie inférieure de l’abdomen. Elle s’adresse aux excès de peau modérés de l’étage sous ombilical.

  • On réalise une résection cutanée simple sous ombilicale, lorsqu’il n’y a pas d’excès de peau au dessus du nombril. 
  • Soit il y a un léger excès de peau sus ombilical, dans ce cas-là, il est possible d’effectuer une mini-abdominoplastie avec désinsertion re-insertion de l’ombilic. Le nombril est est descendu de 2-3 cm si la longueur pubis-ombilic est suffisante.
  • Sinon, il faut passer à une technique d’abdominoplastie par haute tension supérieure s’il existe un excès trop important de peau sus-ombilical.
Rhinoplastie-avant-e1590274555909.jpg

13 mai 2022 0

La rhinoplastie vise à améliorer l’aspect esthétique et parfois fonctionnel du nez. La rhinoplastie peut être esthétique, reconstructrice, médicale, de préservation, ou ultrasonique : on vous explique tout.

Cette intervention délicate de haut niveau technique nécessite d’excellentes qualités chirurgicales mais aussi humaines et artistiques. Elle modifie les différents éléments architecturaux.

Le nez, au cœur de notre visage mais aussi de notre société

Chez l’Homme, le nez est un symbole de virilité, de volonté, de puissance, et contribue fortement à lui attribuer son caractère. De profil, il participe au caractère d’un visage. Le menton, le front, les lèvres sont ses éléments architecturaux complémentaires essentiels.

De nombreuses descriptions existent : nez droit, épaté, busqué, tombant, camard (camus), aquilin (en bec d’aigle), bourbonien (fait référence aux rois de France et la famille des bourbons et renvoie à la notion d’hérédité), retroussé, corbin, etc. Des appellations plus familières sont aussi très utilisées : nez en trompette, patate, betterave (rhinophyma), marmite, en selle, en lorgnette, etc. Cette liste est loin d’être exhaustive.

Le nez représente souvent la signature familiale. Ainsi, un homme pourra transmettre à sa fille un nez viril qui ne sera pas forcément en adéquation avec sa féminité. Avec l’avènement de l’anesthésie générale, la première rhinoplastie esthétique moderne a été réalisée à la fin du XIXe siècle par Joseph Constantine Carpue. Depuis, la rhinoplastie a connu un essor, passionné et passionnant.

Elles ont été décrites par des chirurgiens tels que Joseph (1898), Rethi (1929) initiateur de la fameuse et encore très pratiquée “voie ouverte”, Aufricht (1945). Enfin Sheen a énormément apporté sur l’importance et la compréhension de la chirurgie de la pointe du nez

Pourquoi décider d’effectuer une rhinoplastie ?

Les critères de beauté du nez ont également évolué au fil du temps. Nous recherchons avant tout le respect de l’harmonie de l’ensemble du visage.

Il existe, en réalité, autant de techniques en chirurgie du nez que de différents types de nez, différents besoins, différentes demandes des patients, différents résultats souhaités, etc. :

  • Rétrécir un nez trop large.
  • Enlever une bosse.
  • Raccourcir un nez trop long.
  • Affiner une pointe.
  • Redresser une cloison nasale (s’il s’agit d’une septoplastie).

Un complexe ou même un petit défaut peuvent être minimisés par l’entourage. Le mal être et le ressenti du patient sont différents de ses proches et peuvent provoquer perte de confiance et repli sur soi même.

C’est l’intervention qui génère le plus de lettres de remerciements. Les patients ont leur vie qui change de façon assez étonnante. La confiance et l’estime de soi transparaissent enfin.

Les différentes procédures de rhinoplastie

La rhinoplastie de préservation

Gola pratiquait déjà la rhinoplastie de conservation, inspirée de Cottle. Cette technique est restée assez marginale pendant de longues années. Les résultats étaient intéressants mais souvent imparfaits. L’image de bosse résiduelle pouvait se voir encore trop fréquemment.

Les techniques dites classiques consistaient à enlever la bosse ou dorsum nasal et effectuer des ostéotomies latérales et médianes pour éviter d’avoir un méplat sur le nez. Ces techniques sont encore pratiquées aujourd’hui par la plupart des autres chirurgiens.

Néanmoins, il paraissait assez illogique d’enlever un dorsum qui ne posait pas de problème, sous prétexte de diminuer sa hauteur. Le geste n’était pas assez conservateur. Les anciennes techniques d’impaction ont donc suscité un regain d’intérêt.

La rhinoplastie ultrasonique

En 2016, O. Gerbault communiquait sur la rhinoplastie ultrasonique par piezotome. Le fabricant français se trouvant à Bordeaux, le Docteur Drossard a alors expérimenté au laboratoire d’anatomie les nouvelles techniques chirurgicales que permettait cet outil.

Le principe est de faire vibrer un insert selon une fréquence ultrasonique et de projeter de l’eau en regard. Les molécules d’eau vont alors être vaporisées et donner un brouillard rempli de bulles prêtes à imploser. Celles-ci vont alors “souffler” l’os tout en respectant les tissus environnants et éviter les traits de refends incontrôlables avec un ostéotome traditionnel et permettre une section “sélective”.

Les tissus sont souples plus rapidement, la reprise du travail peut s’effectuer dès l’ablation de l’attelle. Le taux de reprise chirurgicale est très faible (<1%). Aucune reprise chirurgicale n’a été effectuée sous anesthésie générale depuis que le Docteur Drossard utilise cette technique.

Les autres procédures de rhinoplastie

La profiloplastie

De la rhinoplastie est née la profiloplastie qui tient compte du front, du nez et du menton. La profiloplastie consiste à analyser votre visage pour en rééquilibrer ses différents reliefs. Ainsi, une chirurgie du menton, aussi appelée génioplastie (ou une chirurgie du front), est souvent associée à la rhinoplastie afin d’améliorer l’ensemble du profil du visage de manière harmonieuse.

La rhinoplastie médicale

Il existe une alternative à la chirurgie en cas de légère bosse ou de petite asymétrie : l’injection d’acide hyaluronique. Cette intervention a néanmoins un aspect limité dans le temps. Les résultats durent en moyenne jusqu’à 2 ans. On appelle ceci une rhinoplastie médicale, qui a donc comme but de rajouter du volume pour masquer des petits défauts ou corriger une pointe légèrement tombante.

La septoplastie 

Le nez est un organe essentiel pour l’odorat, le goût et la respiration : il sert notamment à réchauffer, à humidifier et à purifier l’air inspiré. La septoplastie, aussi appelée rhinoplastie fonctionnelle, vise à améliorer la fonction respiratoire, tout en corrigeant le défaut esthétique si il existe.

before-after-03-02.jpg

6 mai 2022 0

La chirurgie des fesses, très fréquente dans les pays comme le Brésil, est de plus en plus demandée actuellement. La fesse plate ou tombante peut engendrer un véritable mal-être ou un complexe.

Malgré un régime bien conduit et une activité sportive intense, certaines femmes n’arrivent pas à avoir un fessier rebondi.

La fesse est composée de graisse et des différentes muscles fessiers. Les fesses plates sont des fesses présentant une masse graisseuse faible et des muscles peu développés. Dans la plupart des cas, l’origine est génétique.

Différentes solutions existes :

  • Augmentation des fesses par prothèses.
  • Lifting des fesses.
  • Acide hyaluronique.
  • Brazilian Buttock Lift.

Ici, nous allons parler de cette dernière procédure.

Qu’est-ce qu’une augmentation des fesses par Brazilian Butt Lift, ou lipofilling ?

Le Brazilian Butt Lift, aussi appelé BBL ou lifting brésilien, car il est très pratiqué au Brésil, consiste à aspirer la graisse dans les régions voisines et ainsi redéfinir la silhouette harmonieusement en lipoaspirant les excès au niveau des poignées d’amour, des flancs, de la culotte de cheval, des cuisses, etc. et à la réinjecter dans les fesses pour en augmenter le volume et les remonter. Cette technique traite donc à la fois la silhouette et les fesses.

La patiente devra néanmoins avoir suffisamment de surcharge graisseuse pour bénéficier de cette technique naturelle et quasi sans cicatrices. Le poids devra être stable puisque la graisse injectée suivra les variations pondérales du patient.

Parfois 2 séances sont nécessaires, la quantité de graisse qui peut être aspirée ne pouvant être supérieure à 4-5 litres.

Les étapes d’un Brazilian Butt Lift réussi

Avant l’intervention

  • Deux consultations sont nécessaires pour établir le projet.
  • L’arrêt du tabac est impératif pour diminuer les risques de phlébite, embolie pulmonaire, optimiser la cicatrisation et permettre à la graisse injectée de bien s’intégrer.

Le déroulement du BBL

  • L’intervention se déroule sous anesthésie générale et dure de 1 à 3 heures en fonction du nombre de zones traitées.
  • La durée d’ hospitalisation est d’une nuit en moyenne pour les lipoaspirations importantes.
  • En cas de lipoaspiration plus modérée, l’intervention pourra se pratiquer en ambulatoire.

Après l’opération

  • Un panty de contention est à porter jouer et nuit pendant 6 semaines.
  • Les douches sont autorisées dès le lendemain de l’intervention mais les bains sont à proscrire pour un mois.
  • La reprise des activités quotidiennes se fera au bout d’une semaine environ.
  • Un traitement préventif par anticoagulation sera prescrit pour une durée de 7 jours.
  • La marche est autorisée dès le lendemain de l’intervention.
  • La cicatrice devra être protégée du soleil pendant au moins 1 an.
  • Le résultat définitif sera jugé après 6 mois.



Vous découvrir à nouveau






Vous découvrir à nouveau





+33 (0) 5 35 54 97 27

163 Boulevard George V, 33000 Bordeaux

Prendre RDV avec le Dr Drossard

Prendre RDV avec le Dr Fleury


+33 (0) 5 35 54 97 27

163 Boulevard George V, 33400 Bordeaux

Prendre RDV avec le Dr Drossard

Prendre RDV avec le Dr Fleury