Perte et greffe de cheveux

La perte de cheveux touche surtout les hommes mais peut concerner également les femmes. La calvitie se caractérise par une raréfaction des cheveux. Les cheveux deviennent de plus en plus fins et finissent par ne plus repousser.

Perte et greffe de cheveux

Title:

Description:

Greffe de cheveux à Bordeaux

L’alopécie androgénétique, plus souvent appelée calvitie, se caractérise par une chute progressive des cheveux, qui commence par le front, les golfes et le haut du crâne.

Au-delà des problèmes esthétiques et psychologiques engendrés, elle peut être vécue comme un traumatisme et une atteinte à la virilité chez certains hommes.

Différentes solutions peuvent être apportées en fonction du stade de la calvitie.


Durée d’intervention
de 2h à 6h
Anesthésie
locale
Fourchette de prix
de 2000 à 7000 €
Fiche info CG5
Greffe de cheveux à Bordeaux

L’alopécie androgénétique, plus souvent appelée calvitie, se caractérise par une chute progressive des cheveux, qui commence par le front, les golfes et le haut du crâne.

Au-delà des problèmes esthétiques et psychologiques engendrés, elle peut être vécue comme un traumatisme et une atteinte à la virilité chez certains hommes.

Différentes solutions peuvent être apportées en fonction du stade de la calvitie.


Durée d’intervention
de 2h à 6h
Anesthésie
locale
Fourchette de prix
de 2000 à 7000 €
Fiche info CG5

La perte des cheveux

La perte de cheveux touche surtout les hommes mais peut concerner également les femmes. Il est normal de perdre des cheveux, en moyenne 45 à 60 par jour. Si ce nombre augmente et sur une durée de 2 mois, il est nécessaire de consulter un spécialiste rapidement.

Au-delà des problèmes esthétiques et psychologiques engendrés, elle peut être vécue comme un traumatisme et une atteinte à la virilité chez certains hommes et la féminité chez certaines femmes.

Les causes d’une perte de cheveux

Les causes peuvent être multiples :

  • Génétique.
  • Variations hormonales.
  • Le stress, un choc émotionnel.
  • La pelade.
  • La chimiothérapie.
  • Une carence en vitamines.

Les solutions

Lorsque la chute est encore active, il est possible d’enrayer le processus en faisant des traitements préventifs, par PRP par exemple.

Lorsque la calvitie est avérée, il est possible d’avoir recours à des greffes de cheveux.


Médecine esthétique : plasma riche en plaquette (PRP)

Depuis le début des années 2000, les chirurgiens utilisent cette technique pour accélérer la guérison dans la chirurgie buccale ou dans la maladie parodontale. Le PRP capillaire ralentit la chute des cheveux et stimule la repousse.

Les plaquettes produisent un facteur de croissance épidermique qui stimule la production de vaisseaux sanguins permettant ainsi de stimuler les processus de cicatrisation.

Le plasma riche en plaquettes est obtenu après centrifugation d’une simple prise de sang. Il s’agit donc d’un produit issu de son propre organisme et donc biocompatible sans risque d’allergie. Le PRP est constitué de facteurs de croissance, de protéines, de substances nutritives, vitamines, hormones et sels minéraux. Il contribue à la régénération des tissus. Le PRP régénère donc la peau en agissant en profondeur dans le derme.

Le PRP maintient le capital capillaire. Il peut être également injecté en complément d’une greffe de cheveux pour un résultat optimal.


Chirurgie esthétique : greffe de cheveux

En cas d’alopécie avérée, les greffes de cheveux permettent d’obtenir un résultat définitif. Il est souvent nécessaire de faire au moins 2 séances.

La première consultation consiste à éliminer une cause qui pourrait expliquer cette alopécie. Ensuite la technique adaptée est expliquée, car elle dépend de chaque patient. Les microgreffes sont des opérations minutieuses et très spécialisées qui requièrent une bonne expérience et le recours à des équipes entrainées.

Les techniques ont progressé de façon significative ces dernières années, avec toujours le même fil conducteur : prélever des cheveux au niveau de la couronne pour les réimplanter sur les zones anormalement glabres. Pourquoi ces derniers ne tomberont-ils pas ? Tout simplement parce qu’ils n’ont pas les mêmes récepteurs hormonaux que ceux qui ont disparu, responsables de la calvitie.

Un traitement médical et de préparation du cuir chevelu est mis en place en amont.

Différentes méthodes

​La Follicular Unit Extraction (FUE)

Chaque cheveux (ou greffon) est prélevé 1 par 1 et ensuite greffé au niveau de la zone dégarnie. Cette technique est très prisée par des médecins non chirurgiens et des groupes étrangers qui utilisent tous les noms marketings possibles pour faire croire qu’ils ont une technique très personnelle et exclusive. Elle présente des avantages mais aussi de gros inconvénients.

Avantages de la FUE :

  • Pas de cicatrices.
  • Pas de saignements.
  • Pas de douleurs.
  • Pas d’acte “chirurgical” : peut être pratiqué par un médecin peu expérimenté.

Inconvénients de la FUE :

  • Nombre limité de greffons prélevés.
  • Non envisageable sur une alopécie avancée.
  • Nombre de cheveux greffés moins important qu’en FUT.
  • Prélèvement plus long.
  • Taux de prise des cheveux moins bon car il peut y avoir une transfixation des greffons (le cheveu est implanté mais sans le follicule). C’est pourquoi il faut réaliser un “fox-test”.
  • Zone de prélèvement “mitée” : peut gêner pour une deuxième séance ultérieure.
  • Résultat non visible immédiatement après la greffe.

La Follicular Unit Transplantation

Les cheveux (ou greffon) sont prélevées sous forme de bandelette à la partie postérieure du cuir chevelu de manière à dissimuler la cicatrice. Puis, la bandelette est découpée en micro greffons qui seront greffés sur la zone dégarnie.

Avantages de la FUT :

  • Efficace même sur les stades avancés d’alopécie.
  • Nombre de cheveux greffés important.
  • Plus rapide que la FUT.
  • Peut être répétée plusieurs fois (2, 3 voire 4 séances), en fonction de la souplesse du cuir chevelu.

Inconvénients :

  • Cicatrice linéaire sur la zone de prélèvement qui peut être visible sur une coupe de cheveux courte.

Les étapes d’une greffe de cheveux réussie

Avant l’intervention

  • L’arrêt du tabac est impératif pour optimiser la cicatrisation.
  • La première consultation consiste à éliminer une cause qui pourrait expliquer cette alopécie.
  • Le choix de la technique sera discutée avec votre chirurgien de la Clinique George V pendant la consultation.

Le déroulement de la greffe des cheveux

  • L’intervention se déroule sous anesthésie locale et peut durer jusqu’à 6 heures, en fonction de la zone à traiter.

Après l’opération​

  • Le pansement est enlevé le lendemain au cabinet, le premier shampoing est effectué après 48 heures.
  • En ce qui concerne les greffons de cheveux, des croûtes vont se former au niveau de la zone traitée : elles tomberont toutes seules, en même temps d’ailleurs que les cheveux.
  • Les cheveux commenceront à repousser au bout de 4 mois.
  • Résultat final à 1 an.
  • En ce qui concerne les incidents et complications, de petits hématomes locaux peuvent parfois provoquer des pertes de greffons, tout comme une petite infection locale. Mais en règle générale, tout se passe sans aucun problème entre des mains entraînées.





Vous découvrir à nouveau






Vous découvrir à nouveau





+33 (0) 5 35 54 97 27

163 Boulevard George V, 33000 Bordeaux

Prendre RDV avec le Dr Drossard

Prendre RDV avec le Dr Fleury


+33 (0) 5 35 54 97 27

163 Boulevard George V, 33400 Bordeaux

Prendre RDV avec le Dr Drossard

Prendre RDV avec le Dr Fleury



© Copyright 2020 Clinique George V par agence Le Chirurgien Digital – tous droits réservés.




© Copyright 2020 Clinique George V par agence Le Chirurgien Digital – tous droits réservés.